Un petit point sur là où j’en suis, sachant que ça peut changer 🙂

Ce que je pense

La situation est apocalyptique sur tous les fronts : inégalités, guerres, environnement, des scientifiques en sont à calculer la probabilité que l’humanité survivra à ce siècle. Il nous faut réagir de façon massive et radicale, mais nous sommes ultra minoritaires à être prêt au changement. C’est insupportablement trop long et ingrat, mais je reste pour l’option du combat pacifique et de l’éducation populaire plutôt que celle des fusils. Ça ne m’intéresse pas d’imposer un nouvel ordre qui n’aurait pas la légitimité de la décision populaire. J’ai bien conscience de mes infimes probabilités de succès, notamment parce qu’il nous faudra beaucoup de temps et qu’on n’en a plus, mais on a connu pire.

Ce que je vise

exemplepub_mJe ne crois qu’à une solution, révolutionnaire : la démocratie. « Mon ennemi c’est la représentation ». Elle porte en elle toutes les opportunités de corruption et d’immobilisme. Il faut que les décisions politiques soient prises en assemblées citoyennes tirées au sort. Il y a un assez large consensus pour dénoncer les lobbies, voter pour leurs interlocuteurs n’a aucun sens. Pas de « tous pourris » ici, mais « trop de pourris ou de soumis » oui. Et puis ça n’a rien de personnel, c’est systémique. Voir vidéo plus bas.

Guerre, nucléaire, OGM, valeur SMIC, 35h, … toutes ces questions concernent plus les citoyens que ceux qui prennent les décisions à ces sujets. Quant à voter pour un Président d’une République si archaïque et verticale est tout ce contre quoi je me bats : nous n’avons pas besoin de chef. L’intelligence collective est tellement plus experte. Il faut convaincre les citoyens qu’ils ne sont pas forcément plus incompétents que David Douillet ou Nadine Morano pour décider de notre avenir.

Ce que je vais faire

Je vais voter pour un Président de la République. Et c’est lamentable. Je vais continuer jour après jour à défendre mes idées, essayer d’écouter celles des autres, m’engager. Ce n’est pas dans 6 mois qu’on aura de quoi mettre le système par terre pour le reconstruire ensemble ( même si je reste vigilent et ouvert à toute opportunité 🙂 ), je doute que mon abstention serve à quelque chose. Je ne crois pas qu’on évitera 2017, on fera tout pour éviter 2022. J’irai donc remplir mon « devoir de citoyen » auquel je ne crois pas pour simplement essayer de freiner les plus réactionnaires, cela en respectant les abstentionnistes, les votes blancs, les votants. J’irai probablement voter pour un programme avec des idées les moins éloignées des miennes tout en affirmant que voter pour un chef ce n’est pas la démocratie.

Si tu m’as compris, je suis pour la promotion de la Démocratie avant celle de mes opinions, aussi tranchées soient-elles. En ce sens je ferai également la promotion du mouvement MaVoix pour les législatives, seule initiative disruptive à ma connaissance qui me semble vouloir nous éloigner de la soumission dans laquelle on se complaît.

Ne rien lâcher, s’engager au quotidien, travailler à la promotion de ce en quoi je crois, refaire le monde tous le jours sans se soucier de ceux qui raillent les utopies, ne pas sombrer dans la dépression, en essayant de ne jamais oublier qu’à la fin c’est nous qu’on va gagner.

Un autre truc : écrire les rares jours où on y croit et se taire tous les autres 🙂

PS : à propos de la décision politique, une petite vidéo qui illustre bien que nos votes ne servent pas à grand chose

source image


SOURCE @ http://jcfrog.com/blog/je-vais-voter-pour-un-president-de-la-republique-et-cest-lamentable/

Fermer le menu
more